Hommage à Jean Nieus

  • Chance

    Pin it!

    Merci à M.Luc Van Linthout de nous avoir envoyé la photo de cette gouache que nous ne connaissions pas.

    Une chance...

     

    chance, peintre namurois, Jean Nieus

    Gouache de Jean Nieus, peintre namurois, 1946

     

     

  • Tableau, Jean Nieus

    Pin it!

    Tableau papa 8

  • Jean Nieus, Tableau

    Pin it!

    tableau papa 6

  • Venez apprécier...

    Pin it!

    Sincèrement désolée pour la mauvaise qualité de photos... et le flash visible dans les cadres.

    Que cela ne vous empêche pas de découvrir son talent d'artiste : appréciez-les bien, ceci est un cadeau venant d'un homme exceptionnel !

     

    Pensées pour lui,

  •  

    Pin it!

    tableau papa 5

  •  

    Pin it!

    tableau papa 4

  •  

    Pin it!

    tableau papa 3

  •  

    Pin it!

    tableau papa 2

  • Jean Nieus, Peintre de Namur

    Pin it!

    L'artiste namurois Jean Nieus est décédé à la veille de ses 83 ans. Il s'était surtout consacré au dessin de vues de Namur.

    Il est né et mort dans la ville qu'il a tant dessinée. Jean Nieus, un Namurois amoureux de sa cité, est décédé le 2 février dernier, quelques jours avant son 83e anniversaire.

    Il était né le 10 février 1925 à Salzinnes, d'un père tailleur et d'une mère couturière. Son attrait pour le dessin s'étant rapidement manifesté, il a suivi des cours aux Beaux-Arts à Namur, dans la classe de dessin d'Albert Dandoy, de fusain de Mlle Piron et de géométrie de M. Génisson.

    Le dessin faisait partie de sa vie, même s'il n'a exposé pour la première fois qu'à l'âge de 51 ans. «Il n'y a ni rêve de célébrité, ni de gloire, dans cette passion pour le dessin, confiait-il voici une dizaine d'années au mensuel Confluent. C'est un plaisir que je me fais, et que je fais partager au public.»

    Avec ses pastels, de ses crayons de couleur ou son encre de chine, il se plaisait à dessiner des vues du Namur contemporain ou passé, s'inspirant de gravures anciennes : la place d'Armes au début du 20e siècle, le Saint-Gilles, la Sambre, Saint-Aubain, la Bourse du commerce, etc. Le «Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique» de Pironlui consacre quelques lignes, soulignant «la finesse du dessin» et «l'atmosphère de poésie mélancolique» dans laquelle baignent ses compositions.

    Sur le plan professionnel, Jean Nieus, diplômé de l'école industrielle de Namur, fut d'abord vendeur aux Galeries Wérenne, avant de passer à l'Innovation, où il a connu plusieurs métiers, d'étiquettiste à étalagiste-décorateur. Marié à Francine Genty, il laisse derrière lui deux fils, deux belles-filles et six petits enfants.A. Deb. (Vers l'Avenir)